La modernisation des outils pour la prévention des TMS dans les usines de Billy-Berclau et Merville, du Groupe Atlantic

Le Groupe Atlantic, un groupe engagé

Depuis 1968, le groupe Atlantic est spécialisé dans les solutions de confort thermique. Leader européen du domaine, l’entreprise couvre les besoins d’une large clientèle grâce à ses nombreuses innovations technologiques.

Leurs valeurs reposent sur la confiance, la responsabilité et l’engagement. Dans cet esprit, l’entreprise travaille sans relâche dans une culture de prévention des risques pour ses collaborateurs, notamment ceux des risques des TMS.

Découvrez la prévention des TMS dans les usines de Billy Berclau et Mervile au travers du retour d’expérience de Thomas Darrieux, ergonome depuis 6 ans au sein du groupe.

Le Groupe Atlantic, les usines de Billy Berclau et Merville en quelques chiffres

Les enjeux de l’ergonomie dans les usines de Billy Berclau (62) et Merville (59)

Le groupe ATLANTIC vit aujourd’hui une phase de développement industriel. De nouvelles lignes de production voient le jour dans leurs usines du nord de la France.

Enjeu majeur dans la politique de prévention santé – sécurité au travail du groupe, il devenait difficile pour l’ergonome des deux usines, THOMAS DARRIEUX, de fournir un travail efficace face au rythme de croissance. En effet, les challenges étaient nombreux (nouveaux investissements, modifications de postes…), et les outils et techniques utilisés pour prendre en charge les TMS ne répondait pas forcément à ses attentes et besoins. 

Sa problématique : les analyses de postes s’effectuaient de manière manuelle par prise de photo du salarié en mouvement. Cette technique entrainait donc une perte de temps, mais aussi un apport insuffisant et subjectif de données quantitatives à analyser.

Ainsi dans l’objectif de vouloir obtenir des données plus objectives mais aussi la volonté de gagner en efficacité, Thomas Darrieux a cherché des solutions de captation et d’analyse plus techniques et innovantes et a donc pris contact avec Moovency en 2020.

La prévention des TMS avec Kimea dans les usines de Billy Berclau et Merville

Une porte d’entrée pour une démarche plus globale de l’ergonomie

Équipées des outils KIMEA,  Thomas à d’abord pu simplifier les rapports d’analyses.

En effet, “Le critère des postures”, critère majeur d’évaluation, a rapidement pu être intégré à l’outil pour remplir les différentes cotations. La plateforme d’analyse Kimea Cloud évalue automatiquement les risques liés aux sollicitations articulaires, les risques les plus importants sont ciblés objectivement (données quantitatives à l’appui) et plus rapidement. Le travail des ergonomes en est donc simplifié.

Grâce au score KIMEA, de nombreuses techniques de travail ont pu être comparées entre elles et un “avant-après” des aménagements de postes a également été mis en œuvre par notre ergonome. Il nous fait part de l’une de ses “success story” grâce à KIMEA :

KIMEA nous aide à concevoir des postes de travail adaptés à l’Homme et à développer des solutions visant à diminuer les contraintes biomécaniques, ainsi, nous participons à améliorer le confort de travail de nos collaborateurs d’aujourd’hui et cherchons à garantir la santé de ceux de demain.

Thomas DARRIEUX

Ergonome au sein du Groupe Atlantic

Une meilleure compréhension des enjeux de prévention

Solution technique certes, mais aussi visuelle et pédagogique, les outils Kimea ont permis de sensibiliser les collaborateurs et de les rendre acteurs de leur prévention. Les équipes ont ainsi développé une meilleure compréhension des risques de TMS et cela à tous les niveaux.

En effet, la technique photo reste tout de même assez statique et subjective. Les équipes qui travaillaient en synergie avec Thomas  pouvaient avoir des avis biaisés. Les risques n’étaient pas forcément bien identifiés ou compris.

La plateforme Kimea Cloud a tout de suite été un élément ludique pour la bonne compréhension des risques : les codes couleurs des scores, le jumeau numérique en mouvement ou encore les différents pourcentages de risques affiliés aux articulations sélectionnés sont vraiment des atouts pour la visualisation.

De cette façon, opérateurs, managers, supports techniques et ingénieurs ont pris conscience des risques de TMS et cela permet de créer une réflexion collective autour de ces problématiques.

Quels sont les bénéfices ?

Plusieurs bénéfices sont ainsi soulignés par Thomas Darrieux.

Une meilleure crédibilité de l’analyse 

Grâce aux éléments mentionnés ci-dessus, l’aspect ludique de la plateforme permet aux parties prenantes une prise de conscience plus immédiate des risques de TMS.

Les résultats tirés de la plateforme viennent casser certains préjugés sur les postes de travail, mais permettent aussi de mieux cibler les contraintes physiques.

À titre d’exemple, lors de l’analyse d’un poste de travail pour cause de douleurs au dos  évoquées par les opérateur,  l’analyse avec Kimea a permis de mettre en évidence des contraintes majeures aux cervicales qui n’avaient pas été détectées avant. Ainsi, des aménagements ont donc été réalisées pour améliorer ces deux critères.

L’implication d’autrui dans la prévention des TMS

Cette compréhension plus approfondie des risques de TMS et de leurs causes, permet d’enclencher directement sur des actions communes autour de l’aménagement des postes de travail.

Le travail de l’ergonome est désormais supporté pleinement par les autres acteurs et une réflexion collective s’instaure autour des futures solutions.

Une meilleure gestion du temps 

L’outil de captation KIMEA délivre un état des lieux en temps réel et de façon automatique : cette approche permet à Thomas de se libérer un temps précieux pour son analyse. Il est à noter que Thomas devait analyser environ 230 postes dans les deux usines où il exerce et ce gain de temps considérable vient transformer la gestion de ses missions :

« L’heure que je gagne sur chaque poste grâce à KIMEA me permet de concentrer mon énergie sur d’autres parties de l’analyse (entretiens individuels / collectifs, travail de groupe) ou bien sur d’autres sujets tels que la création / animation de sensibilisation, formation…”

Thomas DARRIEUX

Ergonome au sein du Groupe Atlantic

CONCLUSION

 

Avec KIMEA, le groupe Atlantic a réussi à surpasser les nouvelles problématiques ergonomiques. Les données sont fiables, les rapports d’analyses plus détaillés et une  réflexion collective avec  les collaborateurs s’est mise durablement en place.

L’ergonome, libéré d’un processus jusque là plus complexe peut désormais se tourner vers l’avenir et développer une démarche de prévention des TMS plus en profondeur avec ses équipes.

Et si demain, c’était vous ?

Les autres cas clients