KIMEA - jumeau numérique

KIMEA va plus loin que RULA avec la cotation dynamique

KIMEA mesure les angles articulaires des membres supérieurs, du cou et du tronc en référence à des standards pour effectuer une cotation du risque de TMS d’après la grille RULA (Rapid Upper Limb Assessment). La répétitivité est prise en compte tout comme le port de charge. La méthode est conçue pour analyser chaque partie du corps séparément.

Nous avons souhaité aller plus loin que cette méthode largement utilisé avec l’introduction de la cotation dynamique. Ainsi nous proposons de visualiser à chaque instant du clycle de travail l’évolution du risque de TMS et le temps passé à chaque score de risque.

Jusqu’à présent ce risque était calculé de manière statique à partir de quelques  postures représentatives. La cotation statique ne distingue donc pas une opération comportant 3 minutes de forte contrainte articulaire sur 15 minutes de travail et une autre comportant 10 minutes de forte contrainte sur le même temps de cycle.

Avec notre cotation dynamique vous n’avez plus à choisir une posture censée représenter l’ensemble de la tâche. Le score de cotation dynamique rétabli le poids réel de l’exposition du risque de TMS sur tout le temps de cycle évalué. Le risque de TMS est replacé à sa juste importance par rapport à la durée d’exposition. KIMEA vous permet donc de prioriser selon :

–        La gravité du risque de TMS

–        Le temps d’exposition au risque

–        Le nombre d’articulations touchées

KIMEA

Comment KIMEA peut vous aider à enrichir votre Document Unique d’Evaluation des Risques ?

L’entreprise est tenue en vertu de l’obligation générale de sécurité d’évaluer les risques éventuels et de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé des salariés de son entreprise. Vous devez élaborer un Document Unique d’évaluation et tenu à jour. Ce document doit recenser l’ensemble des risques pour la santé et la sécurité du personnel ainsi que le plan d’action pour informer et prévenir.

Si aucun format n’est imposé, le Code du travail indique qu’il s’agit dans un premier temps d’établir « un inventaire des risques identifiés dans chaque unité de travail de l’entreprise ou de l’établissement ».

Afin de réaliser un inventaire vous devez :

1.      Identifier les dangers ou sources potentiels de risques

2.      Analyser les risques en observant les conditions d’exposition

3.      Appliquer la méthode sur l’ensemble des unités de travail

KIMEA va vous permettre de gagner du temps sur cette partie inventaire sur la question des Troubles Musculosquelettiques. En effet avec KIMEA vous allez pouvoir de façon simple et non invasif filmer l’ensemble de vos unités de travail, éventuellement différents opérateurs sur une même unité, et ensuite analyser les risques avec le logiciel de façon rapide et fiable. Vous aller également pouvoir comparer les risques  de vos différentes unités et ainsi prioriser les actions, établir les budgets adéquats. 

En savoir plus sur le DUER https://www.entreprises.cci-paris-idf.fr/web/reglementation/developpement-entreprise/droit-social/le-document-unique-d-evaluation-des-risques