KIMEA

Pourquoi avoir développé des mitaines connectées ?

Bien que les algorithmes permettent une mesure précise des principales articulations du corps, les mouvements relatifs aux poignets restent très difficiles à obtenir de manière fiable et robuste. En effet les mains sont souvent en interaction avec des objets/outils lors des tâches de travail, ce qui rend leur captation très difficile avec une seule caméra. De plus, les angulations de faible intensité des poignets restent très impactantes dans la mesure du risque de TMS, d’où la nécessité d’obtenir une évaluation très précise de cette articulation.

Pour pallier à ce manquement, l’équipe scientifique de Moovency a développé des « mitaines connectées » qui se glisse sous les gants de travail des collaborateurs et permettant d’obtenir automatiquement ces informations manquantes.

Nous avons sélectionné un système conforme à nos valeurs (simple d’utilisation, non contraignant, précis et robuste). Pour cela nous avons commencé par réaliser un état de l’art des différentes solutions existantes. A la lumière de cette étude, nous avons sélectionné la technologie dite des centrales inertielles (IMU). Ces capteurs sont composés d’accéléromètres, de gyroscopes et le plus souvent accompagnés de magnétomètres pour obtenir les orientations des segments. De par leur petite taille et leur portabilité, ils sont de plus en plus utilisés dans l’étude du mouvement [Jasiewicz2007, Kavanagh2008].

Afin de garantir le bon placement des capteurs nous avons confectionné une mitaine comprenant des poches permettant d’y insérer les capteurs avec un placement prédéfini et anatomiquement valide. Ce dispositif de mitaine permet donc un placement optimal des capteurs sans connaissance anatomique préalable.

CES Las Vegas

Nouveauté produit : Moovency lance ses mitaines connectées au CES 2019

Moovency profite de sa présence au CES Las Vegas 2019 pour lancer officiellement la commercialisation de sa solution KIMEA mais également pour dévoiler ses mitaines connectées. Une nouvelle innovation pour aller plus loin dans la précision des mesures tout en respectant la réalité terrain des opérateurs.

« En échangeant avec les premiers clients, issus de différents secteurs industriels, nous avons constaté un besoin important de précision de la mesure au niveau des poignets, une articulation qui est très sollicitée dans le travail manuel ! » explique Pierre Plantard. « Cette articulation réalise des mouvements fins et souvent en interaction avec l’environnement, ce qui rend sa captation très complexe à partir d’une seule caméra. Nous avons donc développé en moins de 6 mois des mitaines connectées pour renforcer la précision de la captation du mouvement des poignets. » confie-t-il. Et de conclure « Nous avons mis un point d’honneur à conserver nos objectifs de rapidité, de facilité d’usage, et cela, sans aucune gêne pour les opérateurs, tout en développant un produit facile à mettre en place, s’intégrant totalement à l’équipement de protection individuel existant ».

Téléchargez le communiqué de presse pour en savoir plus

[download id= »849″ template= »Communiqué de presse « ]